Astuce bricolage, 5 conseils pour bien poser son portillon

Astuce bricolage, 5 conseils pour bien poser son portillon

Vous voulez cloisonner une partie de votre jardin ou bien sécuriser l’accès à votre maison ? La pose d’un portillon peut être une bonne alternative pour effectuer une séparation. Pour éviter de faire des erreurs, voici quelques conseils pour choisir et installer son portillon.

1 – Prendre minutieusement les mesures

Avant de choisir et d’installer votre portillon, vous allez devoir prendre des mesures précises de l’espace que vous lui dédiez.

2 – Équipez-vous des outils nécessaires

Pour installer votre portillon, vous devez vous munir des outils nécessaires à la pose. En plus des outils de mesure que vous avez utilisé lors de la première étape, il vous faudra une pelle, un niveau à bulle, du béton, une clé à pipe ainsi qu’un tournevis.

3 – Choisissez le portillon adapté

En matière de portillon, vous avez un large choix. Pour un petit cloisonnement, vous pouvez opter pour un portillon en bois, tandis que pour une séparation plus importante, comme par exemple pour sécuriser votre maison, vous pouvez opter pour un portillon en aluminium.

4 – Préparez les piliers pour votre portillon

En tout premier lieu, vous allez devoir préparer les piliers utilisés comme soutien de votre portillon. Pour cette étape, vous allez avoir besoin de la pelle. Il vous suffira de creuser deux trous qui correspondent à la largeur de votre portillon. Dans ces deux trous, vous allez devoir poser deux piliers. Pour vous assurer du bon positionnement, aidez-vous d’un niveau à bulle. Pour consolider votre installation, vous pouvez ajouter du béton.

5 – Fixez votre portillon sur les piliers

Lorsque vos piliers sont bien fixés au sol, vous pouvez vous attaquer aux pivots en les fixant sur l’un des piliers. Posez le pivot sur les platines puis vissez votre portillon dessus. Il est conseillé de toujours commencer par la platine du bas. Une fois que vous avez fini de fixer votre portillon sur l’un des piliers, vous pouvez terminer en fixant la gâche sur l’autre. N’oubliez pas d’effectuer quelques vérifications afin de vous assurer que votre portillon soit bien à niveau.

6 – Finalisez votre installation

Pour finir la pose de votre portillon, il ne vous restera plus qu’à installer la poignée ou le barillet qui va avec si besoin.

À noter que vous pouvez également régler l’ouverture de votre portillon en fonction de la position de vos fixations. Pour une ouverture à 90°, vous devrez réaliser une pose dite « en tableau », c’est-à-dire avec les fixations mises sur le milieu de chaque pilier. Pour une ouverture à 120°, les fixations devront se trouver dans le coin intérieur de chacun des piliers, on parlera alors d’une pose « en affleurement ». Pour finir, vous pouvez réaliser une pose « en applique » afin d’obtenir une ouverture de portail à 180°, pour cela il vous faudra poser les fixations derrière les piliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *