5 conseils pour un potager 100% bio

5 conseils pour un potager 100% bio

De nos jours, les légumes ne sont plus comme ils étaient auparavant. Ni leur couleur ni leur forme ne reflètent un aspect naturel, tellement l’industrie agro-alimentaire ont dégradé et détérioré jusqu’à leur composition organique.

Cultiver ses légumes et ses fruits soi-même devient une solution inévitable. Si vous avez, vous aussi, la volonté et la motivation de créer votre propre potager 100 % biologique, voici cinq conseils jardinage utiles pour créer votre propre potager :

1- Aménager pour cultiver son potager bio

L’aménagement d’un potager biologique est la première étape à suivre pour mieux cultiver ses fruits et légumes. Ainsi, cet aménagement sera l’occasion de réduire la consommation d’eau et les infections de votre plantation.
Avant de semer les graines, il faut trouver des gadgets en matière biodégradables, comme des pots, dans lesquels il faut mettre la plantation. Il faut, par la suite, attendre jusqu’à la période de mi-mai pour planter directement le godet dans la terre. De cette manière, vous évitez le risque d’éventuels traumatismes lors de la transplantation.

2- Traiter biologiquement son potager

jardinage - rcolte de carottes

Pour veiller à la protection de votre culture, il faut faire preuve de combativité dans une lutte biologique. Pour gagner cette lutte, il vous faudra des insecticides et des engrais naturels certifiés par l’Agriculture Biologique, dont vous trouverez la liste et quelques conseils sur jardinews.com.

Vos feuilles de saladiers, vos laitues et vos choux pourront être l’objet d’attaque de plusieurs parasites tels que les limaces, avides de légumes, que vous pourrez éliminer par d’autres parasites comme les nématodes. Ces petits vers pourront tuer les limaces et les vers gris également, sinon, il y a l’option des anti-limaces, dont l’efficacité est très satisfaisante.

3- Protéger sa culture biologique par le paillage

Pour que votre potager soit biologique à 100 %, il faut passer inévitablement par la technique du paillage. Cette technique consiste à recouvrir le sol de votre potager avec un paillis organique, une sorte de toile naturelle de paillage. Cela dit, l’application de cette toile doit se faire après avoir enrichi le sol de terreaux ou de compost. Ainsi, vous empêcherez le développement des mauvaises herbes.

4- Quels sont les outils nécessaires pour mon potager bio ?

Pour votre potager 100 % bio, vous devez avoir une bonne sélection d’outils dont l’utilité est d’arracher les mauvaises herbes à la main au lieu d’utiliser des désherbants nocifs et inutiles.

La meilleure manière de travailler confortablement est de sélectionner un outil avec de longues manches afin de ne pas se courber le dos dans la tâche.
Par ailleurs, un outil idéal pour désherber le sol doit à la fois permettre à la terre de mieux absorber l’eau de la pluie et éviter de bouleverser les vers de terre ; Pour cela, aucun autre outil n’est meilleur qu’une griffe rotative.

5- Pour mieux récupérer l’eau de la pluie

L’économie de l’eau en arrosage détermine la certification biologique de votre potager. Ainsi, il est inévitable de recourir à des outils de récupération d’eau de pluie comme les récupérateurs d’eau ou les collecteurs.

Il est temps de prendre sa culture alimentaire en main et de faire face à l’hégémonie des grands industriels agro-alimentaires, dont le seul souci est de faire plusieurs millions de bénéfices annuellement. Il est temps d’opter pour des gestes 100% bio.

Un commentaire


  1. L’article est très intéressant! Effectivement, il faut une solution bio pour avoir des légumes avec des belles couleurs et qui puissent apporter les vitamines et minéraux dont notre corps a besoin!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *