Comment faire son compost conseil de jardinier

Comment faire son compost conseil de jardinier
Photo chlorophylle.over-blog.com

Avec  nos conseils sur le jardinage vous apprendrez comment faire votre compost vous-même et quels sont les déchets à ne pas mettre au compost. Point de jardin bio sans compost ! Excellent amendement pour la plupart des terres, le compost offre un double avantage : il permet de fertiliser votre terre pour pas cher et à moindre frais sans ajout de produits chimiques. De plus, grâce à votre compost votre poubelle ménagère sera réduite. En réalisant vous-même votre compost, vous protégerez doublement l’environnement.Le compost s’utilise tant au jardin potager que dans vos plates-bandes fleuries. Pour avoir des légumes et des fleurs en pleine santé, recouvrez votre sol d’environ 5 cm de compost que vous grifferez au besoin avec votre outil de jardin.

Fabrication du compost mode d’emploi

La fabrication du compost est relativement simple. Il vous suffit de mélanger vos déchets secs (voir la liste des outils), herbes, épluchures (attention aux zestes d’agrumes souvent traités et qui limitent ainsi la prolifération des bactéries nécessaires à une bonne décomposition des déchets), coquilles d’œuf, sachets de thé, marc de café, restes de légumes, etc.

Il est recommandé d’utiliser un bac à compostage pour la fabrication de votre compost, au lieu d’un tas pêle-mêle caché au fond du jardin. De nombreux jardiniers expliquent que le compostage est plus rapide dans un composteur puisque les déchets sont mieux aérés. Mais, si vous ne souhaitez pas investir dans un tel bac, vous pouvez très bien réaliser votre tas de compost au fond de votre jardin. Afin de le rendre le moins inesthétique possible, pensez à semer quelques graines (capucines, haricots d’Espagne…) à sa base. Aux beaux jours, votre tas de déchets sera masqué par la végétation abondante de ces plantes qui restent fleuries pratiquement tout l’été.

Recommandation : Quels sont les déchets à ne pas composter

  • les plantes malades,
  • les branchages non broyés
  • la viande
  • le poisson
  • les produits laitiers
  • les excréments d’animaux domestiques (chien, chat)
  • les « mauvaises herbes » montées en graines.

En attendant que votre compost se transforme en humus, vous avez toujours la possibilité d’utiliser des engrais. Privilégiez quand même les engrais 100% naturels et bio , appelé ségalement engrais 100 % verts. Ils sont reconnaissables par la mention « AB » (agriculture biologique) sur leurs boîtes d’emballage.

Poursuivez votre lecture :

Petit malin qui aime les bons plans, je vous fais partager sur mon site de conseils et d’astuces toutes mes combines pour vous aider dans votre vie de tous les jours. Fan de bricolage, déco et autres tutoriels, je partage avec vous mes réussites. Tout a commencé en janvier 2008… Soucieux d’aider les internautes dans leur quotidien, j’ai décidé de monter mon blog en ligne en apportant des conseils et astuces pour les petits budgets. Au départ du projet, j’ai écrit des astuces pour les radins et les radines ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *