Que faire au jardin en octobre ?

Jardinage hoctobre

Jardinage hoctobreLes travaux de jardinage en automne sont indispensables pour qu’au printemps et durant tout l’été vous puissiez admirer votre jardin et faire pâlir d’envie ceux qui vous rendront visite. Pour avoir un beau jardin l’été prochain, c’est maintenant en octobre qu’il faut s’y mettre. Voici quelques conseils et un planning de vos travaux d’automne.

Que faire au jardin en octobre ?

Au jardin d’ornement
On continue à couper les fleurs fanées (cosmos, rose trémière, dahlias …).
On plante les chrysanthèmes, les pensées et surtout tous les bulbes de printemps (narcisses, jacinthes, muscaris, tulipes, etc.).
On plante aussi les végétaux de terre de bruyère (hortensias, camélias, pieris, etc.).
On enlève les cannas, les dahlias et tous les bulbes sensibles au gel. Attendre les premières gelées pour profiter des dernières fleurs.

On divise les plantes vivaces (surtout si elles commencent à ne plus produire beaucoup de fleurs au cours de la saison. C’est le signe qu’elles ont besoin de se régénérer donc divisez les touffes et replantez le surplus ailleurs ou donnez-le à votre voisine, elle sera certainement ravie.

On rentre les plantes en pot qui risquent de geler et on les entrepose dans un endroit sec, à l’abri du gel et frais (pas plus de 10 ° en général.)
On arrache les plantes annuelles défleuries (œillets d’Inde, impatiens, etc.)
On met en place les plantes bisannuelles (pensée, myosotis, giroflée, pâquerette, pavot d’Islande, digitales, œillet de poète…).

Date pour planter les arbres et arbustes en automne

L’automne est la période idéale pour planter les arbres et les arbustes . En effet, la terre est encore chaude, et suffisamment humide pour assurer à vos arbres et arbustes une bonne reprise. N’hésitez donc pas et faites-vous plaisir en donnant libre cours à toutes vos envies. Et pourquoi ne pas planter une haie vive en choisissant des arbustes qui fleuriront à des époques différentes et des arbustes à feuillage persistant pour que votre haie n’ait pas l’air toute nue en hiver. Attention ! Ne pas planter trop serré, un arbuste ça grossit !!!! Pensez-y au moment de la plantation.

Bonne période pour la taille des arbustes à fleurs

Tailler ses arbres à fleurs en automne est une grosse erreur dans la majorité des cas. Pour tout connaître sur la taille des arbustes à fleurs relisez mon article : Les rosiers : tailler les rosiers

Tailler les rosiers. Octobre est le mois propice pour donner une première taille à vos rosiers. Il s’agit de rabattre les rosiers d’1/3 environ. Attention à ne pas tailler trop court, en cas de fortes gelées votre rosier n’y résisterait pas.

  1. Palisser les rosiers grimpants
  2. Brûler les feuilles tombées, vous éviterez ainsi la prolifération des maladies
  3. Faire des boutures de rosiers (vous saurez tout sur le bouturage des rosiers dans un prochain article)
  4. Penser à commander vos rosiers à racines nues.

Si la taille de printemps des rosiers vous intéresse, relisez mon article consacré à la taille des rosiers mais j’y reviendrai plus en détail pour le calendrier des travaux de printemps.

Nettoyer votre jardin : halte aux mauvaises herbes

Même si ce n’est pas toujours drôle et gratifiant, il faut nettoyer son jardin et préparer les massifs. Et l’automne est l’époque idéale. En général en octobre la terre se travaille bien. Pas trop humide mais suffisamment pour que les herbes s’arrachent facilement. Alors si la météo le permet (ne jamais travailler la terre par temps très humide) munissez-vous de vos meilleurs outils et retroussez les manches. Et faites place nette ! Non seulement à cette époque de l’année les herbes s’arrachent assez bien, mais si vous faites une erreur (un coup de bêche sur une plante que l’on voulait garder est si vite arrivé) vous pourrez sans risque replanter la plante arrachée par erreur. Si vous prenez soin d’arracher les racines notamment celles dites tenaces (liserons, orties, etc.) vous pourrez constater qu’au printemps vous aurez beaucoup moins de travail de désherbage.

Le conseil du jardinier : pour les petites surfaces, utiliser un transplantoir ou une petite gouge. Ces petits outils vous permettront d’enlever les racines des mauvaises herbes sans abîmer les petites fleurs que vous voulez garder pour la saison prochaine. Ah ! c’est sur avec ces outils, il est préférable de travailler à genoux, mais c’est d’une efficacité redoutable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *