Régime éviter la restriction alimentaire

Régime éviter la restriction alimentaire

ecouter-son-corps-santeSavoir écouter son corps et sa tête, c’est cesser aux moindres caprices de celui-ci. Oui mais voilà, la mise en place de cette technique peut être dangereuse si on se ne contrôle pas. Si les résultats de cette technique sont plus longs, ils sont en revanche beaucoup plus durables à long terme. Comment s’y prendre.

Pas d’interdiction pour éviter les carences dans votre régime

Si il y a bien une chose dangereuse dans les phases de régimes quelque soit les méthodes employées ce sont les carences alimentaires. Le fait de ne pas manger certains aliments va avoir une répercussion sur l’organisme qui va le ressentir et va le réclamer. C’est le cas des carences en fer et en magnésium, beaucoup de régime alimentaire préconisent le fait de ne pas manger de viande, il faut savoir que cela est mauvais pour la santé, car la viande apporte du fer, une carence en fer est dangereuse pour la santé de l’individu. Une carence se manifeste par une fatigue générale, une irritabilité, tantôt envie de pleurer, tantôt envie de rire, les selles sont molles voir liquides et il y a un manque de tonus. Pour lutter contre ce genre de dysfonctionnement, il n’y a qu’un seul remède celui de manger sain et varier.

La consultation médicale

Avant d’entreprendre une éventuelle perte de poids, la consultation médicale est recommandée, le médecin va dire que maigrir va entrainer des perturbations sur le corps et l’organisme mais aussi au niveau du mental. C’est pourquoi il faudra dans un premier écouter son corps et ses sensations, ne pas subir de violentes restrictions qui amèneront pas la suite à une reprise de poids conséquente.Il faut dont éviter à tout prix la sensation de frustration et savoir organiser ces repas au mieux avec tous les ingrédients et aliments qui font envie tout en mangeant des portions dans la limite du raisonnable.

A l’impossible nul n’est tenu

Les astuces pour tenir un plan de perte de poids, tiennent du déni, on n’en parle pas, on l’oublie. Dans le réfrigérateur, il n’y a aucun aliment interdit, car les rayons de denrées exclues ne font plus partie de notre itinéraire.

En famille

Pour éviter d’y penser il vaut mieux ne rien dire à son entourage, qui, dans la bonne intention d’aider, remuerait le couteau dans la plaie. Mieux vaut non plus, ne pas cuisiner lorsqu’on est au régime, surtout si on habite une région de traditions gastronomiques caloriques. Pour se préserver des pressions psychologiques, mieux vaut fuir toute table bien garnie. Pour résister aux tentations en famille, la seule solution est de fuir la table familiale à l’heure des repas. Et, pour éviter d’avoir à s’expliquer, se trouver une occupation logique dans cette tranche horaire ; bibliothèque, danse, karaté, escrime.

Au bureau

Il semble facile de résister aux tentations au bureau, mais le distributeur à sucreries devient terriblement tentant à dix heures et un café sur le pouce. Pas la peine de vous obliger à un petit déjeuner copieux en espérant moins grignoter. Si vous avez le temps et le loisir de vous gaver de sucreries au bureau, inutile de vous faire violence. Optez pour la sérénité, et achetez à l’avance des barres diététiques dont les calories seront parfaitement comptabilisables. Attention à la pomme du matin, qui risque de vous ouvrir l’appétit à cause du fructose. Evitez les repas d’affaires, les bonnes copines déjà minces ou laxistes. Ne divulguez pas vos objectifs de minceur.

En vacances

En vacances, seule ou dans la maison de familiale, tennis, remplissez vos journées. Ballade à vélo, ou pêche aux crustacés, aux heures des repas, ou journées entières, offriront le double avantage de faire maigrir, tout en réduisant les apports caloriques, soleil, grand air, bowling et boîte ou nuits aident à oublier les repas. Laissez-vous faire une fois ou deux par semaine mais seulement lorsque votre quota vous l’autorise, sans dépasser les calories/semaine d’un régime à 1600 calories par jour. Le crédit calorie n’est pas une option, car tout dépassement décourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *