Comment fonctionne la Surcomplémentaire ?

La surcomplémentaire santé est un troisième niveau de remboursement des frais de santé qui permet de ne plus avoir ou peu de frais à payer à sa charge. Toutes les compagnies d’assurance et les mutulles proposent cette offre afin de combler des besoins plus spécifiques et couvrir les soins non remboursés par l’assurance santé et la complémentaire. A titre d’exemples, les soins dentaires et l’hospitalisation sont rarement pris en charge. Avant de voir comment fonctionne la surcomplémentaire, voyons d’abord de quoi il s’agit et son importance.

C’est quoi une surcomplémentaire ?

L’assurance santé est un contrat qui permet d’obtenir le remboursement de toute ou partie des frais de santé. Depuis la loi ANI (Accord National Interprofessionnel), les employeurs sont aujourd’hui obligés de mettre à disposition de leurs employés un contrat complémentaire santé collectif. Tous les salariés doivent y adhérer. Malgré ces 2 niveaux de remboursement, il y a toujours un reste à charge sur les frais de santé.

La surcomplémentaire constitue un troisième niveau de remboursement qui permet de réduire au minimum les frais restants à payer par l’assuré. Certaines compagnies d’assurance proposent même de payer tous les frais restants mais cela dépend des termes du contrat conclu. Cette nouvelle offre proposée par les assureurs répond aux besoins des patients qui voient leurs garanties diminuées à cause de la loi ANI. Les assureurs et les mutuelles y voient aussi une occasion de résoudre le problème de la baisse de leurs chiffres d’affaires due aux contrats collectifs.

Quelle est l’importance de la surcomplémentaire santé ?

Aujourd’hui, le monde a repris conscience de l’importance de la santé. Malgré les dispositifs mis en place par l’Etat pour aider les citoyens à faire face aux problèmes de santé, force est de constater que certains particuliers ont encore du mal à faire face aux dépenses en matière de santé. Il est donc avantageux de disposer d’une surcomplémentaire lorsque des frais de santé conséquents sont à prévoir. C’est le cas des frais dentaires et des frais d’hospitalisation.

Comment fonctionne la Surcomplémentaire ?

Tout comme la complémentaire santé, la surcomplémentaire permet d’obtenir le remboursement des frais médicaux. Toutefois, ici, les coefficients de remboursement contractuels permettent une meilleure prise en charge. Ainsi, ci-après comment fonctionne concrètement une surcomplémentaire :

Suite à des soins médicaux, les frais de santé du patient sont d’abord pris en charge par la Sécurité Sociale dans la limite du pourcentage applicable (tarif de responsabilité). Ensuite, la complémentaire santé obligatoire prend le relais dans le cadre du remboursement des frais mais dans la limite des garanties contractuelles prévues.

Enfin, si le patient dispose d’une convention surcomplémentaire santé, sa mutuelle ou son assureur lui versera le pourcentage plus le forfait s’il y a lieu. En général, le reste à payer sera minime et supportable par l’assuré. Notons qu’il est tout à fait possible de transformer une complémentaire santé en surcomplémentaire, notamment pour les couples de salariés travaillant pour 2 employeurs différents. L’un des 2 pourra faire fonctionner le second contrat comme une surcomplémentaire.

C’est-à-dire qu’après le remboursement de la Sécurité Sociale et celui du premier contrat d’assurance santé complémentaire obligatoire, ce premier assureur transmettra une facture. Cette facture contient ce qu’il a remboursé, les frais exposés et les décomptes Sécurité Sociale à la seconde mutuelle ou assureur. A ce dernier d’agir comme une surcomplémentaire pour prendre en charge le reste à charge de l’assuré, dans le cas d’un implant dentaire par exemple, dans la limite des garanties contractuelles prévues.