Quels soins Bio pour sa peau et son cheveu pendant l’été ?

Quels soins Bio pour sa peau et son cheveu pendant l’été ?

Quand les beaux jours arrivent, la peau  se dévoile et s’expose au soleil ainsi qu’à toutes sortes d’agressions extérieures. Pour quelle garde son éclat et sa souplesse, quelques précautions s’imposent.

Une peau nette en toute circonstance : Que ce soit pour une escapade à la montagne, un week-end au bord de la mer ou des journées passées au bureau, notre peau doit toujours faire face aux agressions extérieures. À la fin de la journée, les impuretés s’accumulent, obstruant les pores et déréglant la production de sébum. Pour retrouver une peau nette et équilibrée, un doux nettoyage avec un produit adapté à votre type de peau s’impose. Pour vous aider à garder un teint frais et éclatant en été, beaucoup de laboratoires  proposent une vaste gamme de nettoyants préparés à partir d’ingrédients naturels bio pour s’adapter à tous les types de peaux.

L’hydratation, soin incontournable de la peau et du cheveu

Après le nettoyage, la peau a besoin d’un soin hydratant. Ici encore, il est important de choisir la crème hydratante adaptée à son type de peau. Encore une fois de nombreux laboratoires proposent une sélection de soins hydratants à base de produits naturels comme le shampooing douche après-soleil de chez Nuxe, l’huile essentielle d’Immortelle de chez L’Occitane. Pour lutter contre les signes de vieillissement de la peau et cheveu le beurre de karité pour nourrir et protéger est parfait. Ainsi, le shampooing purifiant Bio-beautéest est l’idéal pour les chevaux normales tandis que la crème pour le visage Ultra Riche Visage s’adresse aux peaux sèches à très sèches en assurant une hydratation optimale pendant 24H.

shampoing
Photo gamme de shampoing Nuxe

Spécialement conçue pour les peaux matures et celles présentant les premiers signes de vieillissements de la peau, il existe des crème un anti-âge efficace qui vous donnera une peau lumineuse et éclatante de jeunesse.

Pourquoi choisir des cosmétiques bio ou naturels ?

cosmétique bio

Petit rappel : Partout dans le monde, les manifestations allergiques sont de plus en plus fréquentes. En France, on estime qu’1 personne sur 4 souffre aujourd’hui d’une allergie… Un phénomène qui interpelle les scientifiques comme les médecins.

Bien faire la différence entre un produit écolo, bio, ou naturel

Les rayons de nos magasins sont remplis de logos, messages en tout genre mettant en avant le caractère vert (green), bio et écolo. Voici quelques principes simples pour comprendre enfin ces étiquettes, et ainsi faire la différence entre un produit « bio », « écologique », « naturel » ou encore « vert »*.

Un produit dit « naturel » est souvent un produit considéré comme « non chimique ». Les messages actuels sous entendent de plus en plus qu’un produit « naturel » n’est pas dangereux puisqu’il est présent dans la nature alors qu’un produit « chimique » serait quant à lui « toxique » ou dangereux.

Pourtant l’eau a pour formule chimique H2O et l’air que nous respirons est principalement composé d’azote (N2) et d’oxygène (O2) ! En réalité, tout composant dit « naturel » a une composition chimique.

On entre dans la catégorie des produits « d’origine naturelle » lorsque le produit « chimique » comporte la mention « absence d’ingrédients d’origine pétrochimique ». De plus, le niveau de dangerosité d’un produit « chimique » est lié à sa molécule et non à son origine « pétrochimique » ou « naturelle ». En effet, une substance d’origine végétale peut être classée « toxique ».

Un produit dit « écologique » est un produit qui respecte des critères soit sur une partie de sa formule soit sur une partie de son emballage. Ce produit a moins d’impact sur l’environnement, mais pas forcément tout au long de son cycle de vie ! Par contre un produit certifié par l’Écolabel Européen, a été développé pour avoir un impact moindre tout au long du cycle de vie.

Un produit dit « vert » c’est surtout un positionnement marketing. Le fabricant revendique une amélioration liée à l’environnement (composant ou emballage), mais pas de façon complète et pas certifiée.

Un produit dit « bio ». L’apposition de la mention « bio » est soumise à des obligations :

1. Seuls les produits alimentaires et agricoles certifiés biologiques conformément à la réglementation européenne peuvent porter les logos. Ils attestent que les produits ont été contrôlés à chaque étape de leur élaboration et qu’au moins 95%, en poids, de leurs ingrédients d’origine agricole sont certifiés biologiques.

2. Pour les produits non agricoles et non alimentaires comme les produits de beauté, d’hygiène, d’entretien, de bricolage, les textiles (…), il n’existe pas de réglementation officielle encadrée par les pouvoirs publics.

Pour certaines catégories de produits (textiles, cosmétiques…) il existe des démarches privées et volontaires qui prévoient l’incorporation d’ingrédients agricoles certifiés biologiques dans le produit. Ces démarches font l’objet d’un contrôle par un organisme indépendant.

Le produit indiqué « bio » doit respecter intégralement la charte d’un label « bio ». Par exemple Cosmébio prévoit au minimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle et 10% de l’ensemble des ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

À savoir : Les produits cosmétiques comportent 50 à 80% d’eau par définition non certifiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *