Astuces pour réapprendre à marcher après un accident

Astuces pour réapprendre à marcher après un accident

Après avoir été victime d’un accident, il est souvent difficile de retrouver son autonomie, encore plus lorsque ce sont les fonctions de locomotion qui sont touchées. Passer au-delà du traumatisme est une épreuve difficile pour un patient. Remarcher est pour eux comme un rêve devenu inaccessible. Mais quand ils arrivent à franchir le cap, retrouver leur indépendance s’assimile à une véritable victoire. Mais pour réussir cette étape, le patient aura besoin d’assistance. Voici quelques astuces qui peuvent aider afin d’accompagner le patient dans sa rééducation.

Apprendre à avoir confiance en son corps

Une personne victime d’un accident a du mal à reprendre confiance en elle, et surtout, à son corps. Le principe étant de faire en sorte que le patient ait de nouveau confiance à la partie de son corps touché par le traumatisme. Pour ce faire, ce dernier doit se focaliser uniquement sur cette partie et faire abstraction du reste. Cette technique est appelée le « focus interne ». C’est la première méthode utilisée par les physiothérapeutes pour accompagner les malades. Il s’agit d’une technique qui ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel. Il peut très bien être pratiqué chez soi après avoir reçu l’autorisation du médecin. Une fois cette étape accomplie, accepter son corps sera plus facile pour le patient. Il pourra même, au fur et à mesure, augmenter son niveau de difficulté.

Savoir accepter les aides

Lorsqu’une personne a été, pendant toute sa vie autonome, dépendre de quelqu’un est une situation insupportable. Cependant, avoir le soutien de la famille et des proches est nécessaire pour réussir une rééducation. En plus de l’assistance familiale, les assistances techniques sont également d’une grande aide. Les assistances techniques vont bien sûr dépendre de la gravité de la blessure. Le patient peut passer du fauteuil roulant à la canne. En ce qui concerne cette dernière, il est important de bien la choisir, car elle constitue une aide à la marche. Actuellement, différents types de cannes sont accessibles sur le marché, les pliables, les tripodes, les quadripodes, les rétractables, ou encore qui absorbent les chocs… Les cannes sont évidemment accompagnées d’embouts. Très important, l’embout est un matériel antidérapant que l’on fixe à l’extrémité de la canne pour éviter de glisser. Il doit être changé régulièrement pour la sécurité du patient. Une fois le stade de la canne dépassé, le patient pourra se livrer à la pratique d’exercices physiques plus durs comme essayer de se tenir debout tout seul et faire un ou deux pas. Pour réussir, il faut de la patience, de la persévérance et du courage. Après des mois de travail, marcher devient possible. Faire du footing pourrait l’être aussi.

Petit malin qui aime les bons plans, je vous fais partager sur mon site de conseils et d’astuces toutes mes combines pour vous aider dans votre vie de tous les jours. Fan de bricolage, déco et autres tutoriels, je partage avec vous mes réussites. Tout a commencé en janvier 2008… Soucieux d’aider les internautes dans leur quotidien, j’ai décidé de monter mon blog en ligne en apportant des conseils et astuces pour les petits budgets. Au départ du projet, j’ai écrit des astuces pour les radins et les radines ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *