Qu’est ce le rhumatisme : Cause et Traitement

Qu'est ce le rhumatisme : Cause et Traitement

Qu’est ce le rhumatisme
Le rhumatisme est un terme utilisé dans le langage courant pour décrire des douleurs du dos, des articulations, du genou et de la hanche, pour facilité la gestion du rhumatisme le ginseng augmente l’énergie de l’organisme, le rhumatisme est une maladie inflammatoire qui affect les articulations et les tissus conjonctifs, il apparaît fréquemment chez les adultes avec des troubles douloureux affectant les articulations, les muscles, les tissus conjonctifs, les tissus mous autour des articulations et des os.

Le rhumatisme affecte près de 25% de la population française, il est commun dans le monde, en l’absence de traitement le rhumatisme est communément récurrent, l’harpagophytum est un bon remède contre le rhumatisme, il y a plusieurs maladies articulaires appelées simplement rhumatisme, on peut citer parmi elles l’arthrite, l’arthrose et la polyarthrite, le rhumatisme se manifestent par des douleurs au dos et des articulations, ce syndrome douloureux des articulations qui est le rhumatisme peut provoquer une gêne importante et des difficultés dans la vie courante comme dans le cas de rhumatisme palindromique ou la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme se manifeste toujours avec douleur et difficulté.

Les différentes formes de rhumatisme

Les rhumatismes peuvent se regrouper en deux ou trois familles selon la forme et le type de l’infection, dans les rhumatismes inflammatoires les arthrites sont les plus courantes, la maca accroît la force de l’organisme pour mieux lutter contre la maladie, les arthrites sont causées par une inflammation d’origine infectieuse comme le rhumatisme articulaire aigu (RAA), ou inconnue comme la polyarthrite rhumatoïde, dans le cas de l’arthrite c’est la membrane synoviale qui est enflammée d’où les rougeurs, les gonflements et la chaleur aux articulations.

Les rhumatismes dégénératifs

Ce sont les rhumatismes dont les troubles se manifestent lors des mouvements, ils sont causées par l’usure des articulations commes dans le cas de l’arthrose qui correspond à l’usure de la surface cartilagineuse et de l’os sous-chondral, le rhumatisme dégénératif se manifeste par des douleurs, des craquements, des déformations et une gène du mouvement.

Les rhumatismes inflammatoires chroniques

Les rhumatismes inflammatoires chroniques regroupent les rhumatismes à caractère chronique dont les troubles se caractérisent par des inflammations articulaires comme la polyarthrite rhumatoïde (PR) et la spondylarthrite ankylosante, se sont des rhumatismes beaucoup plus rares mais souvent graves.

Diagnostic du rhumatisme

L’examen clinique permet de définir le type de rhumatisme, mais pour approfondir le diagnostic la scintigraphie permet de visualiser les lésions du rhumatisme, que se soit le rhumatisme inflammatoire comme la polyarthrite rhumatoïde ou le rhumatisme dégénératif comme l’arthrose.

Cause du rhumatisme palindromique

Le rhumatisme palindromique est une maladie d’origine inconnue, il a été suggéré que le rhumatisme palindromique est une forme de la polyarthrite rhumatoïde à cause des mêmes symptômes présents dans une proportion élevée de patients, le rhumatisme palindromique peut affecter les hommes comme les femmes.

Le rhumatisme palindromique

Le rhumatisme palindromique commence et se termine d’une manière similaire d’où le terme palindrome qui est un mot qui se lit en avant et en arrière d’une manière similaire (exemples : radar, rotor, kayak, ressasser, eve, hannah, erdre).

Qu’est ce le rhumatisme palindromique

Le rhumatisme palindromique affecte généralement les personnes entre 20 et 50 ans, il se manifeste soudainement par des douleurs aiguës, des rougeurs, des gonflements et des inflammations des articulations ressemblant à une arthrite, l’intervalle entre les crises et leur durée sont très variables, il s’agit d’un type rare de rhumatisme qui provoque une inflammation soudaine d’une ou plusieurs articulations, dure quelques heures ou quelques jours, et puis s’apaise et s’en va complètement, cependant il se présente des périodes sans crises ni aucun symptômes durant plusieurs semaines, les grosses articulations sont le plus souvent affectées avec des gonflements en particulier les talonnettes et la pulpe des doigts, des nodules peuvent apparaître dans le tissu sous-cutané, les patients affectés par le rhumatisme palindromique n’ont pas de fièvre en général.

Diagnostic du rhumatisme palindromique
Il n’existe aucun test spécifique pour le diagnostic du rhumatisme palindromique, les symptômes peuvent être similaires à d’autres formes d’arthrite ou d’autres maladies auto-immunes, c’est par l’élimination des autres maladies que le médecin peut diagnostiquer avec certitude le rhumatisme palindromique.

Traitement du rhumatisme

Le traitement de l’inflammation articulaire permet de soigner le rhumatisme, il est orienté vers les anti-inflammatoires et les analgésiques utiles pour calmer la douleur, un grand nombre de remèdes traditionnels à base de plantes peuvent traiter efficacement le rhumatisme tel que l’harpagophytum, une plante analgésique et anti-inflammatoire, la prêle et la reine des prés des plantes reminéralisantes, la médecine moderne reconnaît que les différents troubles liés aux rhumatismes appellent des types de traitements doux, des analgésiques et anti-inflammatoires naturels qui n’ont pas des effets secondaires.

Diagnostic du rhumatisme palindromique

Les résultats du laboratoire sont normaux sauf les tests sanguins peuvent montrer une légère élévation sans intérêt pour le diagnostic du rhumatisme palindromique, un patient peut être affecté par d’autres troubles articulaires, ainsi donc un seul test ne permet pas de confirmer le diagnostic, sans les tests spécifiques telles que l’analyse du liquide articulaire, les antécédents médicaux et les symptômes du patient, il est difficile de distinguer le rhumatisme palindromique des autres problèmes articulaires, le rhumatisme palindromique doit être distingué avec certitude de l’arthrite et des autres problèmes articulaires pour commencer les traitements.

Syndrome de reiter

L’arthrite comprend la douleur, l’enflure, la raideur et la rougeur des articulations, se produit généralement sur un côté du corps et implique généralement les articulations de la colonne vertébrale, le bassin, les jambes, les doigts, les orteils, les poignets, les pieds ou les chevilles.

Signes et symptômes

Conjonctivite (inflammation sous les paupières) iritis (inflammation de l’iris) généralement brève et légère et touche 5 pour cent des personnes atteintes de reiter et a besoin de soins médicaux immédiats pour éviter des lésions oculaires, infection des voies urinaires brûlure pendant la miction peut se produire ou non, il peut avoir un drainage du pus du pénis sans douleur, ulcères superficiels sur le pénis remplies de pus des plaies sur des semelles, des palmiers et du pénis, perte de poids lésions dans la bouche, malaise, raideur matinale, rarement des problèmes cardiaques fièvre.

Causes de reiter

Reiter est une arthrite réactive, ce qui signifie que la maladie est déclenchée par un autre cause, les scientifiques ne savent pas ce qui cause réellement reiter, mais ils savent que les facteurs suivants précèdent souvent reiter, gène hla-b27 et reiter, 20 pour cent des personnes qui ont ce gène se reiter, environ 80 pour cent des personnes atteintes de reiter ont le gène hla-b27, déclencheurs des maladies sexuellement transmissibles, tels que salmonella, shigella, campylobacter, la chlamydia, âges hommes de 20 à 40 sont à risque plus élevé.

Traitement de reiter

Parlez à votre médecin de tous les troubles intestinaux ou des maladies sexuellement transmissibles que vous avez eues récemment, vous pouvez avoir un test sanguin pour exclure d’autres maladies et voir si vous avez le gène hla-b27, options de traitement des thérapies médicamenteuses anti-inflammatoires non stéroïdiens (ains) les corticostéroïdes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *