3 astuces pour réduire vos mensualités de crédit immobilier

3 astuces pour réduire vos mensualités de crédit immobilier

Fait bien connu, les Français investissent volontiers dans la pierre en devenant propriétaires de leur logement. Pour ce faire, une majorité de ménages souscrit un crédit immobilier.

Malgré la limite imposée de 33 % à 35 % des revenus consacrés au remboursement des mensualités pour accorder un crédit immobilier, il arrive que ce dernier ait un poids trop important dans le budget du ménage. Une baisse de revenus, l’accumulation d’autres créances… les raisons sont nombreuses et, dans ces cas-là, le risque de surendettement guette.

Pour éviter d’en arriver là, nous vous présentons ici les 3 solutions qui peuvent vous permettre de réduire vos mensualités de crédit immobilier.

Négocier avec votre banque

Renégocier le taux de votre crédit immobilier

Si vous avez souscrit votre prêt immobilier il y a moins de 5 ans, votre mensualité est composée pour une majeure partie du remboursement des intérêts. Or, actuellement, même s’ils tendent à remonter, les taux des crédits immobiliers sont historiquement bas. Il est ainsi encore possible d’obtenir un taux à peine supérieur à 1 % sur 20 ans.

En fonction des rapports que vous entretenez avec votre banque, ainsi que de votre situation professionnelle, vous pourriez bénéficier d’une renégociation du taux de crédit. L’idéal sera de faire jouer la concurrence, en présentant des offres de rachat de votre crédit immobilier par d’autres banques. Nous y reviendrons plus loin.

La délégation de l’assurance emprunteur

Si vous aviez opté pour une assurance groupe (donc celle de la banque qui vous a octroyé le prêt), sachez qu’il est possible de négocier un nouveau contrat d’assurance emprunteur auprès d’un autre assureur. On parle alors de délégation d’assurance. Vous pouvez le faire à tout moment la première année de votre prêt, puis à date anniversaire de celui-ci.

La baisse du coût de l’assurance peut entraîner la baisse de vos mensualités, a fortiori si elle est couplée à une renégociation du taux.

Demander la modulation des échéances

L’option la plus rapide, pour autant que votre contrat de crédit immobilier le permette, consiste à demander la modulation de vos échéances de prêt. Dans une majorité de cas, la baisse maximale sera de 20 % à 30 %, mais elle peut parfois aller jusqu’à -50 %.

En contrepartie, votre crédit est alors allongé d’une durée de 2 à 5 ans.

Toutefois, cette baisse de vos mensualités couplée à l’allongement de la durée va entraîner une augmentation du coût global du crédit.

Dans tous les cas, la première chose à faire est donc de prendre contact avec l’établissement bancaire qui vous a octroyé le crédit immobilier pour négocier l’option la plus accessible et avantageuse dans votre situation précise.

Faire racheter votre crédit immobilier par une autre banque

Pour négocier efficacement avec votre banque, il sera intéressant de prendre également contact avec d’autres organismes de financement. En effet, un autre établissement prêteur pourrait être intéressé de racheter votre seul crédit immobilier à un taux plus attractif.

D’une part, si vous acceptez cette proposition, votre mensualité pourrait baisser. D’autre part, présenter les offres à votre banquier pourrait s’avérer un levier efficace dans le cadre d’une négociation avec votre propre banque.

Dans ce cas, prenez soin de bien comparer les taux effectifs globaux qui prendront en compte tous les frais attenants à l’opération, ainsi que le coût global du crédit qui pourrait être revu à la hausse en fonction des options choisies.

Parmi les frais occasionnés on peut déjà mentionner les indemnités de remboursement anticipé (IRA), ainsi que les frais de garantie et de dossier, voire de courtage si vous choisissez de passer par un courtier. En revanche, ce sera là l’occasion de négocier une assurance emprunteur à un tarif plus avantageux, soit auprès de la banque qui vous accorde le rachat du prêt, soit auprès d’un assureur indépendant.

Regrouper plusieurs crédits en un seul prêt

Si vous avez plus de deux crédits en cours de remboursement, il est probable que vos difficultés financières ne résultent pas uniquement du poids de votre crédit immobilier. En outre, dans ce type de situation, il n’est pas rare que les fins de mois deviennent difficiles et qu’avec celles-ci apparaissent des découverts et retards de paiement. Malheureusement, même s’ils n’ont rien d’exceptionnels, ces incidents peuvent entraver vos négociations avec votre banque ou une autre.

Une solution alternative consiste dans le regroupement de crédits. Cette opération bancaire permet en effet de rassembler en un seul prêt de substitution vos différentes créances et de baisser en même temps vos mensualités.

Quels crédits peuvent être regroupés ?

Le regroupement de crédits est une solution particulièrement flexible qui va vous permettre de rassembler des formes de créances différentes :

  • Prêts immobiliers
  • Crédits à la consommation
  • Crédits renouvelables
  • Prêts travaux, auto ou moto
  • Certaines dettes (personnelles ou familiales)
  • Voire certains impayés (factures de gaz ou d’électricité…)


Le regroupement de crédits : comment ça marche ?

L’organisme qui finance votre regroupement de prêts va racheter vos différents crédits, pour cette raison cette opération est souvent appelée également « rachat de crédits ». Concrètement, celui-ci va rembourser d’un coup vos créanciers et mettre en place un prêt de substitution.

En fonction de vos revenus, votre nouvelle mensualité unique pourra être baissée jusqu’à moins 60 %. Votre taux d’endettement diminue donc également avec celle-ci.

En outre, si vous souhaitez en même temps financer un nouveau projet (voiture, travaux, équipement…), vous pouvez solliciter l’octroi d’une trésorerie complémentaire. Cette somme est alors intégrée directement au rachat de crédits et son remboursement inclus dans la nouvelle mensualité unique.

Le rachat de crédits immobilier : avantages et inconvénients

Si plus de 60 % du montant total du regroupement de crédits est composé du solde restant dû d’un ou plusieurs emprunts immobiliers, vous allez pouvoir bénéficier des taux avantageux du rachat de crédits immobilier.

En effet, les taux de l’immobilier sont généralement largement inférieurs à ceux des crédits à la consommation, en particulier ceux des crédits renouvelables. Vous bénéficiez donc ici d’un taux unique pour tous vos crédits.

Si plusieurs de vos emprunts sont couverts par une assurance, à nouveau, vous économisez sur ce point, vu qu’une seule assurance emprunteur sera souscrite pour le seul prêt de substitution.

En revanche, pour obtenir une baisse significative de vos mensualités, il vous faudra allonger la durée du prêt. Ce faisant, vous en augmentez le coût global. De plus, comme pour le rachat d’un unique crédit immobilier, cette opération entraîne des frais (IRA, frais de dossier, de garantie, voire de courtage).

Si cette opération financière s’avère être la plus efficace pour diminuer ses mensualités de crédits, lorsqu’on en a souscrit plusieurs, elle représente également un coût important sur le montant global.

Notre conseil : passer par un organisme de courtage en regroupement de crédits

Pour cette raison, il est intéressant de consulter des experts du rachat de crédits, afin de comparer les offres de différents établissements prêteurs.

En faisant une simulation auprès d’un organisme de courtage spécialisé dans le regroupement de crédits, vous obtenez rapidement une réponse de principe sur la faisabilité de votre projet, ainsi que son coût potentiel. Ces simulations sont gratuites et sans engagement.

Un conseiller peut alors vous accompagner tout au long de vos démarches, du choix de la durée idéale au déblocage des fonds, en passant par la négociation avec plusieurs organismes de financement pour obtenir l’offre la mieux adaptée à votre situation.

Quelle que soit la solution choisie, il est préférable de ne pas attendre que sa situation financière se dégrade avant de prendre contact avec sa banque ou tout autre organisme financier.

  • Jardin et Saisons Plaquette forestière en big bag 1 m3
    De la plaquette forestière pour pailler vos massifs ou pour délimiter des sentiers piétonniers ! Idéal pour les grands espaces ou les petits potagers, ce sac Big bag 1 m 3 de plaquette forestière est biodégradable et 100 % naturel. En retenant l'eau dans le sol, il permet ainsi de réduire les arrosages. Fabrication française. La plaquette forestière est le paillage organique idéal pour les massifs ou pour délimiter des sentiers. Vendu en grand volume grâce au big bag d'1m 3 , vous ne manquerez de rien. Mais pourquoi choisir ce paillage de bois forestier pour son jardin ? Une étape indispensable Pailler c'est mieux protéger ! Le paillage organique est indispensable pour n'importe quelle zone du jardin. Il permet de ne pas rendre vulnérable le sol en le laissant nu. Cette bonne pratique se doit d'être connue et pratiquée par tous les jardiniers. En effet, dans la nature, la terre n'est jamais découverte. Vous trouverez toujours une couche d'herbe, des feuilles mortes, des branches tombées... La plaquette forestière protège le sol et les plantes contre le gel et les grosses chaleurs. Pour optimiser ses plantations et protéger ses massifs, il est donc préférable de les recouvrir de ce paillage naturel et isolant. Les avantages de ce paillage Ce paillage naturel est autant efficace pour protéger le sol que pour retenir l'eau. L'eau prise au piège dans le paillage ne peut plus s'évaporer. Elle pourra alors arroser vos plantes dès qu'elles en auront besoin. Economisez du temps et de l'eau en optant pour cette astuce ! Une fois installée, la plaquette forestière est durable dans le temps. Vous n'aurez qu'à la recharger tous les 3 à 4 ans. Autre avantage, le paillis naturel évite l'acidification des sols et l'utilisation de produits phytosanitaires, produit chimique utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des plantes. Le paillis biodégradable de plaquettes forestières doit être réparti en couche de 5 à 10 cm. Un big bag d'une contenance d'1m 3 vous permet de couvrir une zone de 10 à 20 m 2 . Véritable élément décoratif Avec ce paillage végétal vous apportez un côté décoratif à votre extérieur. Il est idéal pour tracer des sentiers piétonniers ou délimiter vos espaces. D'une teinte pouvant varier du brun clair au brun en fonction des saisons et des essences, il saura trouver sa place autant dans le potager ou au bord d'une terrasse. Il fera ressortir les couleurs de vos fleurs et apportera de la luminosité à votre jardin. N'hésitez plus ! Ce paillis naturel e
  • Tout sur le crédit Immobilier: Comprendre, s'exercer, simuler.
  • 1973 DECEMBER CHANGING TIMES MAGAZINE THE KIPLINGER SERVICE FOR FAMILIES Vol. 2
    D'occasion