Comment réussir son installation de frontalier ?

Comment réussir son installation de frontalier ?

Etre frontalier signifie travailler dans un autre Etat que celui où l’on réside habituellement. Cette situation présente de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients. Les français désireux de travailler en Suisse se doivent de s’informer, tant sur les questions d’installation que sur les questions pratiques du quotidien. Heureusement, les accords bilatéraux entre la France et la Suisse facilitent la vie des frontaliers. Que vous soyez intéressé par le statut de frontalier ou que vous en soyez déjà un, ci-après quelques conseils qui peuvent vous aider.  

Trouver le logement adéquat

Une fois que le travailleur frontalier a trouvé un emploi en Suisse, il faut qu’il trouve rapidement une résidence appropriée. Habiter près de la frontière suisse est l’idéal car non seulement le concerné peut se rendre plus facilement vers son lieu de travail mais il peut également rester vivre dans son pays de résidence. En outre, le niveau des salaires en Suisse est intéressant et les avantages en nature ne sont pas en reste, notamment la voiture de fonction. Que ce soit dans le Haut-Rhin, le Doubs ou la Haute-Savoie, le marché de l’immobilier est plus accessible en France qu’en Suisse. D’ailleurs, certains suisses optent pour la France en tant que résidence principale.

Ne pas négliger les questions fiscales

Etre travailleur frontalier implique des obligations fiscales parfois compliquées. Avant de signer un contrat de travail en Suisse, la personne de nationalité française doit vérifier certaines informations. Parmi les renseignements essentiels figure le lieu d’imposition. En effet, la Suisse étant une Confédération, chaque canton est libre de décider de ses règles fiscales. Ainsi, une personne, bien qu’elle travaille en Suisse, peut être contrainte de payer ses impôts en France. C’est le cas des salariés d’entreprises domiciliées dans le Vaud, Valais, Neuchâtel et Soleure entre autres. Par contre, les travailleurs à Genève et dans d’autres cantons suisses paient leurs impôts à l’Etat d’emploi et le prélèvement se fait généralement à la source. Notons que le statut du travailleur peut aussi avoir un impact sur les règles fiscales qui s’appliquent.

Régler les questions pratiques

Qu’il s’agisse des moyens de déplacement, de l’école des enfants ou même du centre de santé où se soigner, il est primordial de régler les questions de commodité. Ainsi, plusieurs mois avant le déménagement, se renseigner sur les écoles, les frais de scolarité et les modalités d’inscription. Voir les hôpitaux et les cliniques les plus proches de son logement pour les soins réguliers ou urgents. En cas d’acquisition de bien immobilier, il faut veiller à faire des économies sur son assurance habitation car en cas de sinistre, les garanties doivent être claires et avantageuses pour l’assuré. Pour ce qui est du déplacement, les moyens de transport en commun sont plus nombreux et plus accessibles. Néanmoins, certaines personnes préfèrent encore les véhicules particuliers. Acheter sa voiture en France ou en Suisse, le choix appartient au frontalier, il faut juste qu’il fasse définisse bien la distinction en termes de coûts (carburant, durée de trajet, trafics, etc.)

Posted in

l'Astuce

Petit malin qui aime les bons plans, je vous fais partager sur mon site de conseils et d'astuces toutes mes combines pour vous aider dans votre vie de tous les jours. Fan de bricolage, déco et autres tutoriels, je partage avec vous mes réussites. Tout a commencé en janvier 2008… Soucieux d'aider les internautes dans leur quotidien, j'ai décidé de monter mon blog en ligne en apportant des conseils et astuces pour les petits budgets. Au départ du projet, j'ai écrit des astuces pour les radins et les radines ;-)