Astuce bricolage : Comment choisir son groupe électrogène

Astuce bricolage : Comment choisir son groupe électrogène

Comme le fer à souder, le groupe électrogène est souvent utilisé pour l’alimentation de secours mais aussi pour un quelconque chantier où on ne dispose pas encore d’électricité. Qu’il soit diesel, essence ou à gaz, il faut tout d’abord le choisir en fonction du besoin de son utilisateur et de ses attentes. Le prix peut varier généralement entre 90 à 15 600 euros, et c’est d’ailleurs pourquoi certaines personnes choisissent de prendre des groupes d’occasion, tout aussi puissant et performant mais moins cher. Que vous soyez un professionnel ou un bricoleur passionné, voici tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter votre groupe électrogène.

Choisir le groupe électrogène en fonction de ses besoins

Le groupe électrogène peut être utilisé pour diverses raisons et divers appareils. Le groupe électrogène peut servir à faire fonctionner de temps à autres des outils, avoir de l’éclairage et du courant dans des zones non couvert. Il faut tenir compte de la fréquence d’utilisation. Si vous pensez l’utiliser souvent, il vaut mieux investir dans quelques choses de puissant. Pour cela, préférez un groupe à essence à quatre temps de préférence, avec une puissance de 3000 w avec châssis avec ou sans les roues. Le démarrage pouvant être manuel.  En ce qui concerne le redressement du courant, vous pouvez choisir une régulation à condensateur et ainsi l’alimentation sera délivrée en monophasé.

Par contre si vous voulez utiliser le groupe électrogène lors d’une sortie camping pour alimenter les outils électriques de votre camping-car comme cafetière, téléviseur, frigo, … Il est préférable de se tourner vers un groupe électrogène monophasé de quatre temps qui est insonorisé. Le modèle portatif possède une puissance jusqu’à 2000 W : ce qui est très intéressant et suffisant dans ces cas-là.

Les points à vérifier avant d’acheter un groupe électrogène d’occasion

En règle générale, quand on achète un groupe électrogène d’occasion, il faut choisir un moteur à quatre temps et privilégier les modèles insonorisés. Surtout pour un modèle industriel, les produits d’occasion comme chez  MASCUS sont à la fois moins chers mais performant. Ainsi, avant de se lancer dans un achat, il y a quelques points essentiels à vérifier.

Il est bien sûr indispensable d’effectuer un essai d’environ 10 à 15 minutes avant l’achat. Ainsi, vous pouvez vérifier le démarrage de l’appareil. Qu’il soit électrique ou à lanceur, le groupe doit démarrer aux trois premiers lancements du moteur. Ensuite, vérifier qu’une fois démarrée, le moteur prend des tours nettement et stabilise son régime. Des bruits de hoquets révèlent un moteur pas très fiable.

Il faut également vérifier le débit de l’alternateur. Pour ce faire, il suffit de brancher un radiateur électrique basique, d’une puissance inférieure au groupe et de faire débiter l’alternateur. Si le radiateur se chauffe et que le moteur accuse la charge mais se stabilise immédiatement, tout est bon. Par ailleurs, il faut vérifier l’état du moteur en général. L’état des filtres à air et à carburant montre le degré d’entretien du groupe. La couleur de l’huile permet de détecter d’éventuelle surchauffe, l’odeur aussi. Un groupe avec un carnet d’entretien tenu à jour est le meilleur des garanties. On peut également se référer à la batterie et aux prises électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *