Comment laver un oreiller en plumes ou en duvet ?

Laver un oreiller en plumes

Les oreillers en plume peuvent être nettoyés et passés en machine à laver sans crainte à une température comprise entre 30 ou 40 degrés, programmée sur linge délicat.  Pour les moins téméraires, sachez que vous pouvez les laver vos oreillers en plumes à la main.

 

Parce qu’ils accumulent la poussière et sont des nids à acariens, les oreillers et traversins doivent êtres entretenus pour une raison d’hygiène. Vous êtes allergique à la poussière et aux acariens, votre conjoint transpire beaucoup : un nettoyage deux fois par an est nécessaire.

Précautions à prendre pour laver à la machine un oreiller en plumes.

Profitez d’une belle journée ensoleillée pour qu’il sèche rapidement et secouez le de temps en temps.laver oreiller plume

  1. Taper sur votre oreiller pour tester sa résistance et enlever les plumes qui pourraient sortir de la housse de protection.
  2. Si vous constatez des tâches sur l’enveloppe (housse), utilisez les méthodes traditionnelles pour les faire partir.
  3. Selon la taille de votre tambour placer un, voir deux oreillers.
  4. Si vous possédez des balles de tennis, vous pouvez les placer dans le tambour de votre machine afin d’éviter que les plumes ne s’agglutinent entre elles.
  5. Evitez d’utiliser trop de produits nettoyants en raison des gènes occasionnées par le parfum de votre produit d’entretien.
  6. Programmer votre machine à linge délicat et éviter l’essorage.
  7. Une fois le cycle terminé, faites sécher soit en extérieur, soit en intérieur à plat.

Notes : N’essorer pas vos oreillers et ne les passez pas au sèche linge au risque de les voir éclater. N’utilisez pas trop de détergents même si vous en aimez l’odeur car vous aurez le nez dessus toute la nuit. Ne pendez pas vos oreillers sur un fil avec des pinces à linge. Les plumes toujours mouillées avec leur propre poids feront des paquets. 

Rendre leur gonflant aux oreillers : si vous avez utilisé des balles de tennis lors du lavage vous ne devriez pas avoir trop de problèmes. Sinon n’hésitez pas à taper dessus pour aérer les plumes et le duvet.

 

Astuce N°2 comment laver un oreiller en plume ?

Un indémodable de la literie, l’oreiller en plume n’a pas fini de nous satisfaire. C’est d’ailleurs un produit haut de gamme qui nous permet un maintien cervical aux normes. Ainsi, il faut prendre toutes les précautions possibles pour son nettoyage. Découvrez que les sont les précautions à prendre pour garder la qualité de ce produit.

Quelques astuces pour le lavage en machine

Lavez l’oreiller en plume à la machine : c’est possible, mais il faut respecter quelques consignes. D’abord, c’est uniquement faisable quand votre oreiller est encore en très bon état. S’il commence à perdre ses plumes : on oublie !

Avant de lancer la machine en mode linge délicat, il faut vérifier que l’oreiller n’est pas décousu. L’eau chaude est préférentielle et il permettra aussi d’éliminer les bactéries qui auraient pu s’incruster dans les plumes.

Pour ce qui est du séchage, le mieux est de procéder le séchage à l’air libre. Pour ne pas déformer les plumes, choisissez une surface plane. Comme l’eau chaude, le bain de soleil permet d’assainir et de sécher uniformément l’oreiller. Vous pouvez cependant sécher votre oreiller au sèche-linge, mais à basse température. Attention à ne pas essorer l’oreiller !

Ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter

Quand on utilise la machine, il faut éviter d’utiliser les lessives en poudre, car ils pourraient altérer les plumes en s’y accumulant. Cela vous permettra également de le rincer moins. Pour ce qui est du séchage, il ne faut jamais tordre l’oreiller, car cela pourrait déformer les plumes contenues à l’intérieur. Un lavage au-delà de 4 à 5 fois par an va avoir des impacts négatifs sur la qualité de votre oreiller. Ainsi pour éviter d’avoir à les laver trop de fois, vous pouvez utiliser des taies d’oreiller et les changer régulièrement.

Si votre emploi du temps vous le permet, vous pouvez les aérer tous les jours. Pour cela, il suffit d’ouvrir les fenêtres et les exposer aux températures extérieures. De même pour avoir un gonflant confortable tout en enlevant la poussière, n’hésitez pas à taper légèrement dessus. Durant votre lavage, vous pouvez utiliser des balles qui aideront également à garder cet aspect gonflé. N’oublier pas de lire attentivement les recommandations du fabricant qui est mentionné sur l’étiquette d’entretien : vous prouver facilement vous orienter sur la procédure à suivre pour laver votre oreiller. À titre d’exemple, les oreillers en latex ou à mémoire de forme ne se lavent pas même à la main. Vous pouvez aussi retrouvez d’autre astuces pour savoir comment nettoyer un oreiller ici https://www.oreilleramemoiredeforme.com/guide/comment-nettoyer-un-oreiller.html

Posted in

l'Astuce

Petit malin qui aime les bons plans, je vous fais partager sur mon site de conseils et d'astuces toutes mes combines pour vous aider dans votre vie de tous les jours. Fan de bricolage, déco et autres tutoriels, je partage avec vous mes réussites. Tout a commencé en janvier 2008… Soucieux d'aider les internautes dans leur quotidien, j'ai décidé de monter mon blog en ligne en apportant des conseils et astuces pour les petits budgets. Au départ du projet, j'ai écrit des astuces pour les radins et les radines ;-)

11 commentaires


  1. Jai fait tel qu’indiqué, mais après plus de 24 heures â sécher â plat, elles dont toujours mouillées. Que faire??


    1. Bonjour
      personnellement j’essore les oreillers 400 tours et je le fais sécher au séche linge temp douce et ensuite je termine à l’air ça sèche plus vite !


      1. Merci Lucie. Et cele ne pose pas de problèmes ?


  2. Mes oreillers semblent avoir bien séché mais ils dégagent désormais une mauvaise odeur


    1. C’est un problème de séchage. Profitez du bon temps pour l’aérer.


  3. Bonjour, malheureusement ce type d’entretien n’est pas adapté à vos articles en plumes. La température de lavage à 30°C n’est pas suffisante pour un bon nettoyage, les poussières ne sont pas retirées et le séchage trop lent amène de mauvaises odeurs, et favorise les acariens.


  4. « Ne les passer pas au sèche-linge… » = ne les passEZ pas…. »
    OU: NE PAS LES PASSER………….


    1. Merci Geneviève sympa


  5. Une vraie galère, finalement aucune réponse satisfaisante sur la toile pour le séchage de mes banaux coussins en coton simplement rembourrés en mousse… Cependant, Merci comme même à Permalink pour l’astuce de l’essorage à 400 tours ainsi que sa révélation du divin procédé : « le séchage au séche-linge temp douce & finition à l’air libre » (sauf que personnellement je n’ai pas de sèche linge… #vdm). Résultat pas de balles de tennis + pas de sèche linge = je vais tester l’essorage aux max, prier pour avoir du soleil et tenter le séchage à plat à l’extérieur en activant un rappel toutes les 3h00 pour les retourner et faire sécher les deux faces. Rien qu’a l’idée de cette journée je suis ra-vie! (#ironique) et enfin peut-être, mais… alors je dis bien peut-être qu’ils ne sentiront pas mauvais. #l’espoirfaitvivre ;-)


  6. Sèche au beau jour et utilises une raquette tennis


  7. Lavé à la main, l’oreiller met deux jours à sécher complètement en plein soleil, en le retournant et déplaçant les plumes toutes les heures dans la journée!
    La housse garde des traces jaunes d’humidité à cause du contact avec les plumes mouillées, mais mon oreiller et sa housse sont propres!
    La prochaine fois j’essayerai le lavage en machine et l’essorage a 400…

Comments are closed.