Comment améliorer la terre de son jardin ?

améliorer la terre de son jardin ?

Lorsqu’on parle de jardinage, on se penche souvent du côté des plantes et de l’engrais qui leur convient. Pourtant, bien que ce soit important, la qualité du sol joue aussi un rôle important dans la croissance des végétaux. En effet, tous les sols sont de nature différente et cela n’est pas toujours favorable pour une plantation. De ce fait, nous avons décidé de consacrer cet article à la nature du sol et aux différents moyens de l’améliorer.

L’analyse du sol du jardin

Avant d’envisager d’améliorer la terre de son jardin, il convient d’en connaître la nature.

Pour cela, diverses solutions existent dont les principales sont l’analyse d’un échantillon du sol en laboratoire et l’utilisation d’un dispositif disponible sur le marché.

Le pH-mètre est souvent sollicité pour ce type d’opération. En tant que professionnels, les techniciens des laboratoires spécialisés sont les mieux placés pour déterminer la nature du sol.

Connaître le taux d’acidité du sol de son jardin

En outre, plusieurs échantillons peuvent être requis selon la taille du jardin. Lors de l’analyse de la terre, les éléments à connaître sont entre autre le taux d’acidité du sol.

  • Si le pH est élevé, cela signifie que le sol est calcaire.
  • S’il se situe entre 5,5 et 6,5, cela signifie que la terre est acide.
  • Si le taux de pH est entre 6,5 et 7,2, le sol est donc neutre.

Les sols acides sont favorables aux plantes acidophiles comme les azalées et les camélias.

Quant aux sols calcaires, ils sont pauvres en nutriments mais s’avèrent efficaces dans la rétention de nutriments. Ils sont reconnaissables par leur aspect clair et blanchâtre.

Les sols neutres en revanche conviennent à de nombreux types de plantes. De ce fait, c’est le type de sol idéal pour y implanter son jardin.

Améliorer et enrichir la terre de son jardin

Une fois que vous connaissez la nature et la qualité du sol de votre jardin, il est temps de l’améliorer en conséquence.

Notons que quelle que soit l’amélioration que le jardinier prévoie pour sa terre végétale, il doit toujours faire des apports en amendements organiques. Ainsi, fumier, compost et autres engrais sont toujours les bienvenus dans le jardinage.

Pour un sol acide, le pH peut être augmenté avec de la dolomie. Ce type de sol étant pauvre, les végétaux risquent de succomber facilement aux maladies. En hiver, du calcaire broyé au moment du bêchage permet d’améliorer les sols acides. Pour un sol calcaire, la tourbe est l’amendement idéal pour diminuer le pH. La tourbe servira d’éponge pour retenir l’eau ; en plus, elle peut être utilisée en toutes saisons et pour toutes les cultures.

Cet amendement organique peut aussi être employé pour les sols sableux ou argileux. A noter qu’une attention particulière doit être portée aux sols en périodes hivernales pour qu’ils soient protégés du froid et demeurent fertiles. Bien qu’un sol soit riche en matières organiques, ses caractéristiques peuvent aussi être améliorées, notamment avec de la craie et de l’argile.

Posted in

l'Astuce

Petit malin qui aime les bons plans, je vous fais partager sur mon site de conseils et d'astuces toutes mes combines pour vous aider dans votre vie de tous les jours. Fan de bricolage, déco et autres tutoriels, je partage avec vous mes réussites. Tout a commencé en janvier 2008… Soucieux d'aider les internautes dans leur quotidien, j'ai décidé de monter mon blog en ligne en apportant des conseils et astuces pour les petits budgets. Au départ du projet, j'ai écrit des astuces pour les radins et les radines ;-)